AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nouveau projet ICI

 

 [Terminé] Une invité surprise - Julian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Love disappointed me
avatar
Casandra A. Muñoz


♡ Date de naissance : 15/02/1992
♡ Messages : 370
♡ Emploi : Serveuse dans un café
♡ Niveau scolaire : 4ème année d'étude pour devenir vétérinaire
♡ Arriver à Buenos Aires : 13/01/2015

Feuille de personnage
♡ Mes liens bons ou mauvais:
♡ Mes Rp:

MessageSujet: [Terminé] Une invité surprise - Julian    Dim 1 Fév - 20:08

Hier soir je suis rentrée assez tôt de ma journée de boulot. Mon patron m’a libéré deux heures avant et j’ai pu rentrer pour réviser mes prochains partiels. Ces derniers arrivent très vite et j’ai intérêt à bien m’en sortir si je veux garder mes bourses et mon appartement. Et surtout ne pas refaire une année d’étude pour rien. Lorsque je suis rentrée, Julian n’était évidemment pas là, à partir d’une certaine heure, je ne le vois plus, trop occupé à sillonner les bars à la recherche de la prochaine gourde qui le suivra. J’ai donc bossé quelques heures puis j’en ai profité pour me coucher assez tôt. Je n’ai rien à faire ce soir comparé à demain où je suis censé sortir aussi toute la soirée. Autant récupéré et me lever tôt demain pour pouvoir réviser un coup avant de partir au boulot ! Je pars donc prendre ma douche avant de me mettre en pyjama. Je me laisse glisser dans mon lit et sous les couvertures chaudes, continuant mon bouquin commencé la veille. Je passe un dernier coup de fil à ma meilleure amie et me laisse emporter dans les bras de Morphée.

Je me réveille assez tard le lendemain par la sonnerie de mon portable. Je sors ma tête de sous mes couvertures en tâtonnant sur ma table de nuit pour trouver mon portable. Je finis par le trouver et l’amène avec moi sous la couette, regardant qui peut bien m’appeler à cette heure-là.  Lorsque je vois le prénom d’une de mes amies je jette mon portable de l’autre côté de mon lit en ronchonnant. Non mais sérieusement, elles ne peuvent pas appeler plus tard ? Y’en a qui dorment ! Je finis par sortir de mon lit habillé d’un pull et d’un legging noir. J’entends la douche couler à côté. Cool, si Julian est déjà sous a douche, c’est que la fille n’a pas dû rester longtemps. Je descends donc, la tête encore endormis et me dirige vers le frigo pour prendre mon chocolat chaud matinal. Lorsque j’ouvre le frigo j’entends une voix féminine enjouée me saluer. Je referme le frigo en me retournant lentement pour découvrir une fille à moitié habillé sur le canapé. MON  canapé. Alors là, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Cette fois, Julian va le regretter.  Alors que je m’apprête à remonter pour lui hurler dessus, je croise le regard niais de la jeune femme. Je me ravise alors prenant un air plus doux. Cette fois, je vais la jouer plus fin. Et il va en baver le petit. Je m’approche donc d’elle en souriant.

- Salut ! Comment tu vas ? Tu es la nouvelle copine de Julian ? Enfin sa conquête du soir plutôt. Celle de hier était vraiment chiante, tu as l’air plus sympa ! En espérant que celle de ce soir soit aussi cool que toi !  


Je lui souris alors qu’elle me regarde étonné. Tiens, tiens, on dirait bien que monsieur jolie cœur a oublié de mentionner son palmarès. Je ne vais certainement pas en rester là. Je plains quand même la jeune fille qui n’a rien demandé. Mais cette occasion est trop belle. Rien qu’à son regard, je me doute qu’elle va gober tout ce que je dis, juste en prenant un air sympa. De toute façon, autant la dégouté maintenant. Avec lui elle le sera tôt ou tard. Je reprends la parole alors que l’air heureux de la jeune femme commence à s’effacer.

- Dis donc t’as des yeux magnifique ! Je ne suis pas du tout d’accord avec Julian ! Lui qu’il disait que tes seules atout étaient au lit et que pour le reste tu restais plus que bof ! Moi je te trouve très jolie ! Je ne comprends pas pourquoi il m’a dit tant d’horreur sur toi. Bon ! Au moins, il t’a trouvé très forte au lit. Je suis sûre qu’il sera ravi d’en parler à tous ces potes ! Je ne te raconte pas, parfois il tombe sur des cas d’après ce qu’il me raconte !

Ma dernière carte n’est pas encore abattue. Bon, je ne sais pas si elle va y croire, mais vu son air, elle a déjà l’air bien énervé contre lui. Je ne sais pas si j’en remets une couche ou non. Oh et après tout, je lui ai déjà dit que je détestais qu’il ramène toute ces filles dans l’appartement. Et cette fois il lui propose même de petit déjeuner avec nous ? Non mais il se prend pour qui. Je lui souris une nouvelle fois puis me lève pour retourner vers le frigo.

- T’a négocié avec lui pour qu’il te passe les photos ? Non parce qu’au cas où tu es été un peu éméché hier soir, il aime bien prendre des photos de toute ses conquêtes. Ils se font des soirées entre pote après et ils se les partagent… Non mais j’te jure les mecs ! Enfin voilà, sous le feu de l’action tu n’aurais peut-être pas fait attention, donc je préfère te prévenir ! Mais bon, dis-toi que, s’il garde les photos pour ses soirées en célibataire, c’est que tu lui as plu au lit !

Bon j’avoue que c’est un peu fort. Mais elle a l’air tellement naïve et sans cerveau que quand je me retourne pour voir si elle a mordu à l’hameçon. Vu son teint rouge et ses points serrer, je pense que oui. Alors qu’elle se lève énerver, je jette un coup d’œil dans le frigo en faisant une moue et en l’attrapant par le bras.

- Attend ! Dis si tu t’en vas, ça te dérangerai pas de me ramener du lait ? Pour le petit déjeuner on en a plus et j’aime bien avoir un chocolat chaud… J’te ferai une tartine pendant ce temps là…


Alors que j’achève ma phrase, j’entends Julian dévalé les escaliers tout contents de sa nouvelle connerie du jour. Je le regarde alors en souriant grandement. Le spectacle n’est pas finit et il arrive juste au bon moment.

- Tiens Julian ! On discutait ! Dis-moi elle est super sympa celle que t’a ramené ce soir !


Dernière édition par Casandra A. Muñoz le Mer 11 Fév - 11:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Love is nothing to me
avatar
A. Julian Corbray


Masculin ♡ Date de naissance : 19/11/1991
♡ Messages : 249
♡ Emploi : Professeur d'anglais à mi-temps et interprete
♡ Niveau scolaire : Master en langue anglaise
♡ Crédits : evie.
♡ Arriver à Buenos Aires : 01/02/2015

Feuille de personnage
♡ Mes liens bons ou mauvais:
♡ Mes Rp:

MessageSujet: Re: [Terminé] Une invité surprise - Julian    Lun 2 Fév - 6:53


Une invitée surprise.Cassandra A. Munoz & A. Julian Corbray

J’avais toujours eu un certain succès avec les jolies filles comme pouvait le témoigner ma très longue liste de conquêtes mais je dois bien avouée que celle d’hier soir était particulièrement charmante. Un peu naïve certes cette Lučina mais comment résister à sa chevelure blonde et ses longues jambes ? J’étais rentré tard hier et heureusement pour moi Cassandra dormait déjà sinon je n’imaginais même pas la scène à laquelle j’aurais eu droit dans le cas contraire. J’ai très vite emmené cette jeune femme dans ma chambre en tentant de faire le moins de bruit possible. Seulement nous avions sympathisé autour de nombreux verres et à cette heure ni moi ni elle ne marchions encore droit … et cela ne nous aidaient pas vraiment à être discret !

Après de nombreuses péripéties pour atteindre mon lit, nous parvînmes enfin à faire ce pour quoi nous avions quitté le bar quelque temps plus tôt.


Boîte de nuit de Caballito, Buenos Air, 02h39.

Le début de ma soirée avait été horriblement ennuyant, j’avais passé plus d’une heure assis au bar à boire des shoots et à parler au serveur avec qui j’étais devenu ami depuis le temps. Heureusement la soirée avait pris une tournure intéressante. En effet un groupe de trois jeunes filles était arrivé et s’était installé à côté de moi. L’un d’elle m’avait tout de suite tapée dans l’œil. Je n’ai même pas eu la peine d’entamée la discussion avec elles, la grande brune qui semblait être le leader s’empressa de m’offrir un verre.

On passa de nombreuses heures à boire et à s’amuser. On parlait, on jouait on fléchettes … La troisième membre du groupe ramena celui qui semblait être son copain et la grande brune partis avant minuit avec deux gars avec qui on avait fait une partie de bière pong.

Lucina, la blondinette, finit bien vite par se retrouver seule avec moi vers deux heures du matin quand sa pote l’abandonna pour repartir avec son copain. On continua de se chercher pendant près d’une demi-heure après quoi elle sauta sur l’occasion de revenir avec moi quand je lui ai proposé de finir la soirée dans ma chambre.


Quand je me suis levé ce matin, elle était toujours dans les bras de Morphée, ce qui m’arrange. Je préfère filer dans la salle de bain afin de ne pas être là quand elle se réveillera. J’ouvris les yeux afin de m’habituer à la lumière du jour et tournai la tête vers mon radioréveil. 11h37. La panique ! J’ai des cours à donner dans moins d’une heure et demie. Je ne pris même pas le temps de ramasser mes vêtements de la veille, j’étais quasiment sûr que j’avais dû renverser près d’un demi-litre de vodka sur mes fringues d’hier.

Une fois dans la salle de bain, je pris ma douche. Alors que je venais juste d’entrée dans la cabine j’entendis la conquête se lever et sortir de la chambre. J’étais soulagé, avec un peu de chance elle partira directement et je n’aurais pas à la revoir.

Peu de temps après Cassandra sortit également de sa chambre. Et là je soupirais, mais pas de soulagement … Je ne tenais pas vraiment à ce qu’elle passe trop de temps avec cette fille. Elle va mettre un de ces bazar.

Je sortis en deux temps trois mouvements afin de limiter la casse. Après m’être habillé et coiffé je sortis de la salle de bain.

En arrivant dans la pièce commune après avoir dévalé les escaliers je trouvai Cassandra tout sourire. Ça je me doutais bien qu’elle devait être contente d’elle … À la la ... Cass' qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire d’elle.

Je jetai ensuite un regard à cette Lucina, son visage était rouge, elle serrait les poings tellement fort que j’étais étonné qu’elle ne soit pas encore fait mal. Elle semblait véritablement furieuse, son regard me jetait des éclairs …

Mes yeux se levèrent au ciel et je me préparai mentalement à subir la tornade lancée par Cassandra avant de descendre les quelques marches restantes.

- Tiens Julian ! On discutait ! Dis-moi elle est super sympa celle que t’a ramené ce soir !

C’est ca Cass' continue ta petite comédie. Je m’apprêtais à lui répondre quand ma tête se tourna violemment et qu’une vive douleur enflamma ma joue droite. Lucina avait le bras en l’air, elle venait de me gifler et avait l’air d’être sur le point de pleurer.

Quand elle me balança son histoire de photo en hurlant je ne compris même pas de quoi elle parlait et elle dut s’en rendre compte car elle finit par se calmer alors que Cassandra était en train de s’esclaffer dernière nous.

- Enfin Cass' ! Qu’est-ce-que tu lui as dit . Oh tu sais quoi peu importe ! Quant à toi blondinette, je suis désolé pour la scène qu’elle t’a faite mais ce qu’elle a dit est probablement faux. Mais ce qui doit être vrai c’est que nous deux c’était qu’un coup d’une nuit. La porte est par là, je ne te raccompagne pas.

Les larmes coulaient sur ses joues. D’habitude je dis clairement aux filles que je ramène que ce n’est rien de sérieux mais hier dans la folie de la boîte de nuit cela m’est passé au-dessus de la tête. Je le regrette aujourd’hui, je savais que ç’a n’allait pas être facile quand je me suis réveillé mais Cassandra en a remis assez pour la faire pleurer.

Voir une fille pleurer est insupportable pour moi, je fus donc soulagé quand elle attrapa ses affaires pour sortir en claquant la porte.

Je me dirigeai vers le frigo afin de trouver de quoi manger, il était déjà midi et le lycée n’est pas la porte d’à côté.

- Franchement Cassandra t’est obligée de faire ce genre de chose . T’essaye quoi, me donner une leçon ? Je te rappelle que tu n'es pas ma mère !

Lady


Dernière édition par A. Julian Corbray le Dim 8 Mar - 18:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Love disappointed me
avatar
Casandra A. Muñoz


♡ Date de naissance : 15/02/1992
♡ Messages : 370
♡ Emploi : Serveuse dans un café
♡ Niveau scolaire : 4ème année d'étude pour devenir vétérinaire
♡ Arriver à Buenos Aires : 13/01/2015

Feuille de personnage
♡ Mes liens bons ou mauvais:
♡ Mes Rp:

MessageSujet: Re: [Terminé] Une invité surprise - Julian    Mar 3 Fév - 22:26

Je sais que ce petit numéro va mettre un peu d’ambiance ce matin. Il pense qu’il peut faire ce qui lui chante sans me demander mon avis ? Il rêve. Je suis peut être gentille mais j’ai aussi mon caractère ! Et je vais lui prouver aujourd’hui. Cela fait déjà plusieurs fois que je lui fais la remarque et qu’il ne m’écoute pas. Il y a quelques jours, je lui ai sérieusement dit que s’il continuait, j’allais me mêler de ses affaires et que cela ne lui plairait surement pas. Mais bien évidemment, monsieur n’en avait fait qu’à sa tête. Je n’étais même pas sûre qu’il m’ait écouté ce jour-là. Si la manière douce ne marche pas, il ne reste qu’une autre solution possible. La forte. Et j’estime avoir été assez patiente jusqu’à maintenant, ce matin, c’était la fois de trop. Et il risque bien de s’en mordre les doigts. J’espère qu’il s’en rappellera et qu’il ne recommencera pas une nouvelle fois ce genre de connerie. Je me recule un peu pour laisser place au deux jeunes gens. Je n’ai plus à me mêler de leur affaire, la bombe est lancée.

Mes yeux se levèrent vers Julian qui faisait son entrée tout sourire, surement fier de lui. Lorsqu’il baissa les yeux vers la jeune femme, il comprit très vite que ce n’étais pas le moment de rigoler. Son sourire s’éteignit légèrement et je m’assis sur l’une des chaises haute à côté du bar pour les regarder. Je mordis ma lèvre tellement fort qu’une goutte de sang s’en échappa. Il ne fallait pas que je ris, ce n’étais vraiment pas le moment. Heureusement la jeune femme était dos à moi et ne me voyait donc pas. Vue la teinte rouge que pris la joue de Julian, je me doutais qu’il avait dû la sentir passer. La prochaine fois, il arrêtera de m’ignorer et de n’en faire qu’à sa tête. Recommencer avec la prochaine fille ne me dérangera pas du tout. Les hurlements étaient tous plus fort les uns que les autres et je ne pus m’empêcher de sourire en voyant la scène. Au moins il s’en rappellera. Lorsqu’il m’adressa la parole je lui souris en levant les mains, signe d’innocence. La suite de son discours me fit nettement moins sourire lorsque j’entendis la blonde se mettre à renifler.

Je pince légèrement mes lèvres en me rendant compte que je suis allé trop loin. Je pensais qu’il avait déjà mis les choses au clair, mais apparemment non. Mon but n’était pas de la faire souffrir… Loin de là. Je ne pensais pas qu’elle puisse envisager quelque chose avec Julian. Je pensais simplement qu’elle lui aurait mis une bonne baffe, voir pourrir sa réputation auprès des autres filles en guise de vengeance. Mais je ne pensais surement pas que cela allait la toucher. Lorsqu’il finit sur des mots bien trop dur à mon gout, je me levais de mon fauteuil, un air coupable sur le visage. J’entamais un pas en avant pour la rattraper et m’excuser. Mais soyons réaliste, elle l’aurait surement mal pris, et c’est normal. Autant la laisser partir et la laisser oublier ce moment plus que moyen. Je croise les bras en me tournant vers Julian, déjà la tête dans le frigo.

- T’abuse ! T’aurais au moins pu lui dire que t’en avais rien à foutre d’elle ! Tu le fais d’habitude ! J’aurai jamais fait ça sinon !

Même si la baffe qu’il avait prise était loin de me faire culpabiliser, l’état dans lequel la petite blonde était partie me faisait mal au cœur. Il aurait très bien pu m’arriver la même chose. Il m’est déjà arrivé la même chose. Mais ce n’est pas le moment d’y repenser. Je garde les bras croisé en levant les yeux au ciel à sa remarque.

- Oui j’suis obligé ! P’t’être que si t’arrêtais de ramener toute ces filles complètement stupide dans l’appartement où j’habitude aussi, j’aurai été plus cool ! Sérieux je te l’ai dit combien de fois de faire tes plans cul ailleurs ?! Je m’en fou de te donner une leçon et, non bien heureusement, je ne suis pas ta mère ! Mais si tu continues à faire ça, je me ferai un plaisir de te pourrir auprès de toutes les filles que tu rencontres ! T’es chiant avec ça à la fin !
Revenir en haut Aller en bas
Love is nothing to me
avatar
A. Julian Corbray


Masculin ♡ Date de naissance : 19/11/1991
♡ Messages : 249
♡ Emploi : Professeur d'anglais à mi-temps et interprete
♡ Niveau scolaire : Master en langue anglaise
♡ Crédits : evie.
♡ Arriver à Buenos Aires : 01/02/2015

Feuille de personnage
♡ Mes liens bons ou mauvais:
♡ Mes Rp:

MessageSujet: Re: [Terminé] Une invité surprise - Julian    Jeu 5 Fév - 15:09


Une invitée surprise.Cassandra A. Munoz & A. Julian Corbray

Ok, c’est vrai ce n’était pas cool de dire ça à cette fille. Mais bon sang, ce n’est pas le moment de me prendre la tête. De plus ça aurait surement été pire de la consoler pour lui dire au final bien que d’une manière plus douce que je ne comptais plus la voire. Au moins là elle me détestera et passera sa soirée à me lyncher avec ses copines avant de m’oublier et de passer à autre chose. Quant à Cassandra, je savais très bien qu’elle n’aimait pas mon comportement car elle s’assimilait à ces filles mais honnêtement j’ai besoin de ça. Et même si les premières fois qu’elle m’a fait son discours j’ai essayé de faire des efforts, je me suis vite rendu compte que je n’y arriverais pas. De plus au fur et à mesure, j’étais de moins en moins réceptif à ses arguments

- T’abuse ! T’aurais au moins pu lui dire que t’en avais rien à foutre d’elle ! Tu le fais d’habitude ! J’aurai jamais fait ça sinon !

- On culpabilise après coup et on me remet ça sur le dos ? C'est facile ...

Je levais les yeux au ciel. Elle est sérieuse . Pourquoi fallait-il que ça tombe aujourd’hui ? Je suis en retard pour donner mes cours, je suis fatigué, je n’ai pas mangé … J’essayais désespérément de masquer la voie de Cassandra dans ma tête. Je regardais encore et encore la même étagère du frigo en espérant y trouver le lait. Je savais très bien qu’il n’y en avait pas car j’avais complètement oublié d’en racheter hier quand je suis passé à San Telmo hier soir. Mais je mourrais d’envie de manger un bol de céréales alors je continuais d’espérer que du lait allait apparaître.

Je ne pus m’empêcher de répondre à Cassandra. Même en essayant de ne pas l’écouter, je l’entendais malgré tous. Alors que par cette réplique j’essayais vainement de mettre fin à la conversation, elle ne fit que reprendre de plus belle quand Cass’ se lança dans un monologue que je peinais à écouter tellement je l’avais entendu sortir de sa bouche appart avant.

- Oui j’suis obligé ! P’t’être que si t’arrêtais de ramener toute ces filles complètement stupide dans l’appartement où j’habitude aussi, j’aurai été plus cool ! Sérieux je te l’ai dit combien de fois de faire tes plans cul ailleurs ?! Je m’en fou de te donner une leçon et, non bien heureusement, je ne suis pas ta mère ! Mais si tu continues à faire ça, je me ferai un plaisir de te pourrir auprès de toutes les filles que tu rencontres ! T’es chiant avec ça à la fin !

- Oh ça va ! On est peut-être colocataire mais ce qui se passe dans ma chambre ne concerne que moi ! On ne t’a jamais dérangée avec le bruit à ce que je sache, nos chambres sont à l’opposé l’une de l’autre. De quoi tu te plains encore ? Je te signale que si tu lui avais pas fait ton cinéma, cette fille serait surement partie avant même que tu n’ouvres le frigo !

Franchement Cass’ je l’adore mais elle commence vraiment à m’agacer avec ça. C’est ma vie. La porte du frigo se ferma brutalement dans un bruit sourd alors que je venais de la balancer. J’ouvris violemment l’armoire au-dessus du micro-onde afin d’y attraper un bol. Je me saisis ensuite de la boite de céréale avec de m’en servir.

- Sérieusement Cass’ pourquoi tu en fais toujours une telle histoire ?

Je me mis à fouiller dans les tiroirs à la recherche d’une cuillère propre mais ce fut une quête désespérer. J’en attrapai donc une sale dans l’évier avant de la passer sous l’eau …

Lady

_________________

Never let darkness eat your soul
HAVE YOU SEEN THE TEARS ? HAVE YOU SEEN THE SADNESS ?(C) LADY


Dernière édition par A. Julian Corbray le Dim 8 Mar - 18:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Love disappointed me
avatar
Casandra A. Muñoz


♡ Date de naissance : 15/02/1992
♡ Messages : 370
♡ Emploi : Serveuse dans un café
♡ Niveau scolaire : 4ème année d'étude pour devenir vétérinaire
♡ Arriver à Buenos Aires : 13/01/2015

Feuille de personnage
♡ Mes liens bons ou mauvais:
♡ Mes Rp:

MessageSujet: Re: [Terminé] Une invité surprise - Julian    Sam 7 Fév - 16:49

Tout aurait été tellement plus simple s'il ne ramenait pas toutes ses filles ici. Au début, je n'ai rien dit car je pensais que ce n'était qu'occasionnel. Mais plus le temps a passé, plus les filles se sont multipliés et plus il prenait des libertés. Je lui en avais parlé gentiment, puis je m'étais énervé, et ce matin, c'était la goutte d'eau qui avait fait déborder le vase. J'avais explosé, j'en pouvais plus de toute ces inconnues qu'il ramenait chez moi. Et ce que je pensais, il s'en foutait totalement. Y'a vraiment des moments où je regrette que l'on soit colocataire. J'ai envie de lui taper la tête contre un mur pour qu'il puisse enfin comprendre qu'il doit arrêter. Que c'est arrivé trop de fois et que, cette fois-là, c'était la dernière, sinon, j'allais réagir d'une manière qu'il n'aurait jamais vu. Déjà que je déteste le matin, mais là, il m'a pourrit ma journée. J'ouvre grand les yeux en le regardant. Je serre les points, sentant que je vais une nouvelle fois perdre mon sang froid.

- Non mais t'es sérieux là ?! Tu l'as ramène en lui faisant espérer des choses, tu la fait souffrir et tu l'humilie et c'est ma faute ?! Désolé mais ton comportement de connard ne vient que toi ! Et bien sûr que je culpabilise ! Parce que j'ai un cœur et que toutes ses filles que tu fais souffrir ne le mérite pas ! Le pire c'est que tu t'en fou ! Tu recommenceras ce soir ! Tu me dégoutes vraiment parfois !

J'étais surement aussi énervé que cette fille qu'il venait de prendre pour une conne. Non mais sérieux, il ose me dire ça alors que la faute vient de lui ? Rien ne se serait passé comme ça s'il n'en avait pas encore une fois, eu rien à foutre de ce que je pouvais penser. Vive le respect chez certains. Mais alors là, j'hallucinais. Comme si je ne me sentais pas assez mal comme ça, il m'enfonçait encore plus. Enervé était un mot bien faible pour décrire ce que je ressentais à ce moment-là. Le voyant chercher dans le frigo, je lève les yeux au ciel en croisant les bras.

- Si tu veux du lait, faudra que tu te bouges le cul pour aller en chercher pour une fois. Je n’irai pas cette fois, tu m'as assez prise pour une conne.

Sur ces mots je fis volteface et je partis m'assoir sur le canapé, tentant de me calmé et pas de lui mettre une gifle encore plus forte que celle qu'il avait eu auparavant. Il me mettait hors de moi. J'avais l'impression de vivre avec un gosse qui n'en avait absolument rien à foutre des gens autour de lui. Ça commençait à peser beaucoup trop dans la balance. Je me retourne vers lui, mes yeux lui lançant des éclairs.

- J'te signale que quand j'suis arrivé elle était à moitié à poil sur le canapé en train de t'attendre sagement. Alors OUI j'en ai marre et à la base c'est MON appartement donc tes plans culs tu vas les faire ailleurs. Ca fait bien longtemps qu'elle ne reste plus dans ta chambre ! Tu t'attends à quoi ? Que je leur offre le petit dej' ?! Sinon moi aussi je peux te pourrir la vie !

Je souffle un bon coup, je crois que s'il recommence ça encore une fois, je lui mets la honte de sa vie. Mais j'irai jusqu'au bout. Il m'a poussé à bout, il n’a pas intérêt à continuer parce que sinon je vais vraiment mal le prendre. Le reste du temps on s'entend à merveille et je l'aime beaucoup, mais sur ce point-là j'en peux plus. J'ai envie d'être chez moi, sans qu'à chaque fois une fille arrive avec un sourire niais sur la tête. Pourquoi il ne va jamais chez elle ? Ca je ne comprends pas. A croire qu'il me nargue et que ça lui fais plaisir de me pourrir ma journée. Je soupire longuement, essayant d'avoir une voix plus calme pour ne pas repartir à crier.

- Parce que je te l'ai dit des millions de fois et que t'en a rien à faire. Sauf que au début je te l'ai fait remarquer, et que là c'est aller trop loin. T'a voulu pousser jusqu'au bout, maintenant c'est finis, je supporterai plus. Et puis, je t'empêche pas de coucher avec 25 filles, je te demande juste de pas venir ici pour le faire, c'est pas si horrible non ?

Cette altercation m'avait coupé toute envie de grignoter un truc pour déjeuner. J'allais, une fois de plus pourrir ma journée pour ces idioties. Sans compter qu'avec ma chance légendaire, je risquerai de la recroiser bientôt. En même temps, avec toutes les filles avec qui il couche, ce serait dur de ne pas en croiser.
Revenir en haut Aller en bas
Love is nothing to me
avatar
A. Julian Corbray


Masculin ♡ Date de naissance : 19/11/1991
♡ Messages : 249
♡ Emploi : Professeur d'anglais à mi-temps et interprete
♡ Niveau scolaire : Master en langue anglaise
♡ Crédits : evie.
♡ Arriver à Buenos Aires : 01/02/2015

Feuille de personnage
♡ Mes liens bons ou mauvais:
♡ Mes Rp:

MessageSujet: Re: [Terminé] Une invité surprise - Julian    Dim 8 Fév - 17:12


Une invitée surprise.Cassandra A. Munoz & A. Julian Corbray


Quand je l’entendis me raconter à quel point que j’étais un salop, je me suis vraiment demandé si elle n’était pas schizo ou un truc comme ça ! Non mais elle inverse complètement les rôles là. Comme si j’étais celui qui était horrible avec ces filles …

- Je ne vais jamais rien espérer aux filles que je ramène ! À part pour celle-ci, c’est vrai j’aurais dû lui dire mais j’étais complètement soûl et j’ai oublié, j’admets que pour ce coup-ci j’ai merdé. C’était une exception alors n’en fait pas une généralité pour servir tes intérêts. Et la seule personne qui l’a humilié ici c’est toi Cass ! Je ne les fais pas souffrir, la plupart d’entre elles viennent avec moi car elles veulent la même chose que moi, passé une bonne soirée sans prise de tête !

Attends-elle osait vraiment dire que je devrais allez-moi au magasin.

- Quoi ? Moi je devrais me bouger ? Je te signale que je suis celui qui fait toujours les courses en rentrant du travail !

Alors qu’elle fit volteface pour s’assoir sur le canapé, je continuai de manger mes céréales malgré l’absence de lait. Je pouvais voir depuis le buffet que le regard de Cassandra me lançait des éclairs. Je serais probablement mort électrocuté si ce que je venais de penser était littérale. Franchement j’avais l’impression de vivre avec un tyran. Dès que quelque chose ne va pas comme elle veut ou comme elle l’a décidé, elle pète totalement un câble ! Peut-être que cette colocation était une très mauvaise idée après tout j’avais emménagé avec elle alors que je ne la connaissais même pas. Maintenant que c’est le cas j’y réfléchirais peut-être à deux fois avant de dire oui à nouveau. On n'avait établi aucune règle sur ce que l’on pouvait et ne pouvait pas faire à la base et aujourd’hui je le regrette car c’est toujours sur ce genre de chose que l’on se prend la tête.

Peut-être que je devrais sérieusement penser à trouver un autre appart. Je ne sais pas si j’aurais les moyens de m’en offrir un pour moi tout seul mais en tout cas je pourrais surement trouver un autre colocataire. Peut-être un mec comme moi ça réglerait beaucoup de choses. Je crois qu’après avoir fini mes cours je passerais voir les annonces, il y a toujours des demandes de colocations à Monserrat. Enfin ce serait juste à titre informatif bien sûr mais bon, d’après ce qu’elle vient de me dire je ne suis pas ici chez moi mais chez elle … Peut-être est-il temps que je trouve un endroit où je serais considéré comme chez moi.

- Et où tu veux que je le fasse, je suis chez moi c’est normal que je vienne ici ! Non mais je rêve … Ok t’était dans cet appartement avant moi mais aujourd’hui il est autant le tien que le mien ! Je paye le même loyer que toi et j’ai le droit d’y ramener qui je veux ! A oui tu vas me pourrir la vie . J’ai hâte de voir ça parce que si c’est en ramenant un mec ça risque de prendre longtemps avant que t’en trouve un ! Et puis arrête censée être ma coloc’ pas un mélange flippant de ma mère et de ma petite amie !

Je soupirai et mes yeux se fermaient pendant quelques secondes. Je regrettai déjà ce que je venais de dire. Mes mots étaient sortis de ma bouche sans que j’eusse le temps de les retenir après m’être rendu compte de ce qu’ils voulaient dire. Quand mes paupières se rouvrirent, mon regard se posa sur l’horloge. Je me rendis compte que l’heure que j’avais devant moi quand je me suis levé avait filée plus vite que je ne l’aurais cru. Mais bon c’est toujours comme ça quand je suis avec Cass, que ce soit quand on se dispute ou pas … Je savais qu’elle risquait de repartir dans un monologue encore plus virulent qu’avant. Mais je n’avais vraiment pas le temps de l’écouter ce midi.

- Je commence mes cours dans une demi-heure, faut que j’y aille. Euh écoute, on parlera plus tard …

Je déposai mon bol vide dans l’évier et pris mon sac sur le buffet avant de me diriger dans l’entrée pour y mettre ma veste. Je priais intérieurement pour qu’elle ne me suive pas jusqu’à la porte ou qu’elle ne se mette pas à me crier dessus depuis le canapé. D’ailleurs je ne sais pas ce qui est le pire. Pour une fois j’étais presque heureux de me rendre au travail. Cela allait m’éviter une après-midi entière d’engueulade avec Cass'. Je sais je me défile un peu après avoir balancé beaucoup de choses mais bon … visiblement vous ne savez pas comment elle est quand elle est furieuse.

Lady

_________________

Never let darkness eat your soul
HAVE YOU SEEN THE TEARS ? HAVE YOU SEEN THE SADNESS ?(C) LADY


Dernière édition par A. Julian Corbray le Dim 8 Mar - 18:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Love disappointed me
avatar
Casandra A. Muñoz


♡ Date de naissance : 15/02/1992
♡ Messages : 370
♡ Emploi : Serveuse dans un café
♡ Niveau scolaire : 4ème année d'étude pour devenir vétérinaire
♡ Arriver à Buenos Aires : 13/01/2015

Feuille de personnage
♡ Mes liens bons ou mauvais:
♡ Mes Rp:

MessageSujet: Re: [Terminé] Une invité surprise - Julian    Mar 10 Fév - 22:14

Oui je regrettais ce que j'avais fait à cette pauvre fille, oui j'avais enfoncé le couteau dans la plaie, oui je n'avais pas été forcément très intelligente sur ce coup-là et oui, j'avais empiré les choses... Mais NON, la faute n'était pas sur moi ! Je refuse de l'admettre, c'est sa faute s'il ne lui a pas dit que ce n'était qu'un plan cul, sa faute de l'avoir ramené là et sa faute de ne pas lui avoir demandé de partir juste après cette nuit. Je refusais de prendre tout sur le dos. J'ai ma part de tort, je ne dis pas le contraire, mais tout me refiler sur le dos, ce n'est pas juste. Et je ne cautionnerai surement pas ça. J'en avais marre qu'il me remette tout sur le dos et qu'il se dédouane de toute accusation.

- C'est ta faute si elle était ici ce matin, ta faute si elle pensait avoir plus avec un mec comme toi ! Alors arrête de dire que tout vient de moi ! Ok c’était pas cool, mais j'en savais rien ! Je ne pouvais pas savoir que tu lui avais fait espérer des choses ! Alors sur ce coup-là, non je ne suis pas la seule fautive !

Je souffle un bon coup en essayant de me calmer. Sérieusement, il essaye d'avoir la conscience tranquille en me mettant tout sur les épaules ? Non je ne me laisserai pas faire. J'en ai marre, je ne suis pas la méchante dans l'histoire et il n'est pas l'innocent. Je le regarde en haussant les sourcils et en éclatant d'un faux rire.

- Tu fais les courses pour TOI, nuance, et la dernière fois, c'est moi qu'en est acheté du lait ! Arrête de croire que tu fais les courses pour moi aussi, tu prends tes trucs à toi ! Mais ça au pire, je m'en fiche, c'est normal ! Mais le lait, on en boit tous les deux. Alors tu peux aussi te bouger pour aller en acheter.


Je soupire en le contournant pour aller chercher un verre de jus de fruit dans le frigo. Le gout du jus d'orange va surement me faire passer le manque du lait. De toute façon, ce n'est pas bien grave. La situation fait que ce n'est qu'un énième sujet d'engueulade. En espérant que celle-là passe comme toutes les autres. Mais je n'ai pas de doute là-dessus. Du moins, jusqu'à ce qu'il réouvre la bouche pour assener sa dernière réplique. Je m'étais assise sur le canapé pour essayer d'éviter le conflit, clairement, j'en avais marre de ce genre d'engueulade. Mais apparemment, lui n'avait pas fini de m'enfoncer. Et autant, parfois, je suis d'accord avec ce qu'il dit. Je vais trop loin sous le coup de la colère. Autant là, je tourne la tête vers lui, bouche bée par la remarque qu'il vient de me faire. Ai-je rêvé ? Est-ce qu'il a vraiment dit ça ? Ça ne lui ressemble pas. C'est simplement de la méchanceté. Juste pour blesser. Je ne mets qu'une ou deux secondes à me ressaisir. S'il se comporte comme ça, c'est qu'il avait l'intention de me faire mal. Et je ne lui en donnerai pas le plaisir. Je préfère mourir que de le laisser voir que sa remarque m'a effectivement touché et fait mal. Je me lève prenant mon verre et lui balançant à la figure en passant rapidement, baissant la tête pour qu'il ne puisse pas voir l'expression de mon visage.

- T'es vraiment un salop.

Je ne perds pas une seconde et je me précipite vers ma chambre, m'enfermant à clé pour rester seule. De toute façon, il a cours, je ne le reverrai donc pas avant ce soir. Je me débrouillerai pour sortir et rentrer avant que lui ne rentre. Je ne veux absolument pas le voir. Je ne connaissais pas encore ce côté blessant et méchant de sa personnalité. Et je n'avais pas forcément envie de le connaître. Je remonte dans mon lit, rabattant la couverture jusqu'en haut de ma tête tout en me recroquevillant, un coussin contre moi.

FIN
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Terminé] Une invité surprise - Julian    

Revenir en haut Aller en bas
 

[Terminé] Une invité surprise - Julian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Will Remember ::  :: Caballito :: Les habitations :: Les appartements-